Le repère de JeFF, un lieu où cohabitent les découvertes, le confort, le bon et le beau!

5 trucs pour devenir plus vert en 2017!

dans Découvrir Par

Tout d’abord, Bonne Année! Je sais, nous sommes le 14 janvier… Vous avez pris une résolution cette année? C’est toujours LA grande question. En 2016, j’avais décidé de ne pas prendre de résolutions. Pourquoi? Parce qu’honnêtement, qui respecte vraiment les résolutions? Pour 2017, j’ai décidé de changer de résolution chaque mois. Entre vous et mois, c’est moins contraignant de ne pas manger de chocolat pendant 30 jours que 365!

La fin d’une année ou le début d’une autre sont toujours l’occasion de faire notre bilan et de réaliser nos bons (et aussi mauvais) coups de l’année précédente.

En 2016, je suis particulièrement fier de notre attitude et de notre comportement «vert» à La Porte de Gauche. Afin de vous inspirer à faire de même, voici 5 petits trucs et idées qui pourront vous rendre plus ­«écolo» en 2017. 

Faire des choix éclairés


J’ai adoré le livre Sauver la planète une bouchée à la fois, écrit par Le nutritionniste Urbain. Ce guide a comme objectif de nous faire réaliser qu’une saine alimentation est nécessaire pour la santé humaine mais aussi pour celle de notre planète. On y parle notamment d’aliments biologiques, d’agriculture urbaine, du Lundi sans viande et de gaspillage alimentaire.

Ce livre est très bien écrit et est très inspirant. Il s’agit d’un guide qu’on peut lire en entier ou qu’on utilise de temps à autre pour se donner des idées ou se remémorer certains éléments nous ayant particulièrement touché lors d’une première lecture. À lire définitivement en 2017!

Manger local


J’ai toujours été locavore. J’aime acheter directement du producteur au marché Jean Talon. Je suis du type à ne pas acheter un fruit au supermarché  s’il a voyagé plus que moi dans ma vie ou qu’il a poussé aux États-Unis. De même, l’agriculture biologique et sans pesticide m’intéresse de plus en plus. Par contre, avec la saison froide et l’hiver Québécois il est parfois difficile avouons le d’acheter local. Pour remédier au problème il y a Lufa. Vous connaissez? 

Lufa cultive les aliment où les gens vivent, c’est à dire directement à Montréal dans des serres construites sur les toits d’édifices. Ils utilisent des espaces inutilisés; capturent l’eau de pluie; produisent des légumes bios; c’est vert, vert, vert, comme concept. 

S’abonner à Lufa est ultra simple et permet de manger local même en hiver. Vous remplissez votre panier une fois semaine sur le web, vous recevez vos légumes dans un point de chute près de chez vous et vous pouvez annuler votre abonnement ou faire un arrêt de livraison pour les vacances, quand vous le voulez. Le contrôle est absolu. Si vous voulez tester Lufa, ce LIEN  nous donnera 10$ de crédit (et à moi aussi) pour obtenir des légumes gratuits. (Merci à l’avance! haha!)  

Bien s’équiper pour le recyclage et le compost


Avoir les  bons équipements, c’est important! J’ai eu la chance cette année de tester 2 produits de Joseph Joseph distribués par Danesco qui aident grandement à faciliter le recyclage et le compost. Tout d’abord, le système de Séparation et Recyclage Stack. Cette unité de recyclage efficace permet de sépare les éléments. Vous pouvez avoir une seule unité, 2 ou 3 que vous allez empiler pour créer une station de recyclage multi-usage.

L’année 2016 marque également l’arrivée du bac de compost Joseph Joseph sur mon comptoir. En fait, je ne comprend pas pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt à faire du compost. C’est tellement simple, rapide et si vous croyez que ça sent mauvais et bien avec le bon équipement ce n’est pas le cas. Le bac de Joseph Joseph possède un filtre anti-odeur, une capacité 4 litres et un design innovant avec ventilation réduisant les moisissures et les odeurs. Pour valider s’il est possible de faire le compost des résidus alimentaires dans votre quartier à Montréal, visitez cette section du site de la ville. 

Manger de manière conscientieuse


Éviter le gaspillage alimentaire est tellement important. Ne serrais-ce que lorsque l’on pense que de nombreux enfants ne mangent pas à leur faim. Plusieurs chefs cuisiniers se penchent d’ailleurs de plus en plus sur la question du gaspillage alimentaire.

C’est le cas de Daniel Vézina, qui m’a grandement inspiré avec son livre La cuisine réfléchie – Bien manger sans gaspiller. Son livre offre plus de 150 recettes pour nous aider à maximiser l’utilisation des aliments et à découvrir le plaisir de cuisiner certaines partie d’aliments qui finissent autrement aux ordures. Vous aimeriez vous aussi faire un potage avec les fanes de vos carottes? Ce livre est pour vous!

Faire des listes et planifier pour devenir + vert


Vous arrive-t-il de jeter de la nourriture? Je dois admettre qu’auparavant, j’avais tendance à faire de très grosse épicerie avec très peu de planification. ERREUR! Pour réduire définitivement la quantité d’argent perdu, mais aussi le gaspillage, la clé est définitivement la planification. Faites-vous des listes de ce que vous allez manger cette semaine, mais surtout ne faites jamais une seule recette qui vous demande très peu d’un ingrédient périssable. Vous achetez du pain? Allez-vous réellement le manger en entier? Pourquoi ne pas faire des croutons maison pour une salade ou encore en congeler une partie ? Devenir vert c’est aussi devenir planifié! 

Je vous souhaite une Année 2017 de joie, de bonheur! Une année délicieuse, verte et en santé! xx

 

 

© Crédit photo des produits Joseph Joseph : Danesco 

JeFF est un intense, un amoureux et un grand passionné. Il adore le domaine culinaire, les médias sociaux, le confort de La Porte de Gauche, voyager le monde, la technologie, son iPhone et Monsieur Jarlsberg; son schnauzer. Passionné de photographie, il chasse les pixels avec son Nikon et capture ce qui se trouve dans son assiette, ce qui le rend heureux et ce qui provoque le WoW! Bienvenue chez moi et merci de visiter La Porte de Gauche!

Laisser un commentaire

Allez HOP!